Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Atteintes au droit de grève et VICTOIRE des Agents de sécurité d’Astriam

Publié par cgtst2n sur 22 Décembre 2010, 00:00am

Catégories : #Soutiens

logo cgtUne nouvelle étape

Aujourd’hui, les salariés d’ASTRIAM ont décidé de déposer un préavis de grève dans l’unité afin d’obtenir satisfaction sur leurs revendications.

Les salariés de cette entreprise prestataire des aéroports sont, entre autre, chargés d’en assurer la sécurité.

Alors qu’ils n’étaient pas encore en grève, le Préfet des Bouches du Rhône a décidé de signer un décret de réquisition interdisant, de fait, le droit de grève à des salariés d’une entreprise privée.

Il s’agit d’une nouvelle attente au droit de grève insupportable dans la foulée des réquisitions contre les salariés des raffineries de pétrole pendant le conflit des retraites.

C’est un nouveau cas grave qui participe à la volonté du gouvernement et MEDEF d’une remise en cause plus générale du droit de grève.

La CGT est bien décidée à ne pas laisser remettre en cause un droit des salariés acquis de hautes luttes et inscrit dans la constitution française.

Elle dénonce ce nouveau fait insupportable et la remise en cause du droit de grève qui semble s’étendre à tous les secteurs.

La possibilité de recourir à la grève, pour les salariés, doit rester un droit. La CGT prendra toutes dispositions et initiatives utiles en ce sens.

Montreuil le, 20 décembre 2010


Victoires au bout de la grève
 

Les agents de sécurité de l’entreprise Astriam qui opèrent à l’aéroport de Marseille-Marignane se ont mis en grève le week-end dernier pour leurs revendications sur le temps de travail et les salaires.

 

En dépit des réquisitions préfectorales, ils ont arraché des acquis son négligeables :

- 50 embauches en CDI à temps partiel.
- 1 week-end sur 2 de repos.
- 2 salariés par portique – 1 homme / 1 femme au lieu de 2 pour 2 portiques.
- Toute heure effectuée en dehors des plannings, si modification, payée à 150 %
- 20 € de prime en cas de changement d’horaire
- 3 % d’augmentation des salaires en décembre
- 2,5 % d’augmentation des salaires en janvier
- 0,50 centimes de plus par panier
- 0,50 centimes de plus par déplacement
- Heures de grèves payées
- 100 € de prime pour dommage et intérêts par salarié réquisitionné.
- Vacation maximale de 7 heures et 4 jours de travail consécutifs au maximum.

L’action judiciaire contre les réquisitions et l’atteinte au droit de grève se poursuit.


  Nous ne pouvons que leur dire bravo d'avoir su mener cette lutte en cette période alors que les éléments climatiques et les médias ne leur sont pas  favorable.


 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents