Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Soutenons les travailleurs sans papiers

Publié par cgtst2n sur 22 Septembre 2011, 09:44am

Catégories : #Soutiens

COLLECTIF C.G.T. DES TRAVAILLEURS SANS PAPIERS DES ALPES MARITIMES

 

L’EXPLOITATION DES UNS

PERMET L’EXPLOITATION DES AUTRES

 

Soutenons les travailleurs sans papiers

Dans leur juste et digne lutte

Jeudi 29 septembre 2011

A 9h devant la préfecture

 


Le collectif CGT des travailleurs sans papiers dénonce les nouvelles lois « GUEANT ».

 

L’emploi de travailleurs étrangers sans titre de séjour valable est une réalité économique et sociale aujourd’hui dans notre pays et plus particulièrement dans notre région.

 

Les travailleurs sans papiers obtiennent des contrats de travail, une des conditions pour leur régularisation administrative. D’ailleurs, en exigeant la présentation des fiches de paie, la loi encourage le travail dissimulé.

 

La préfecture procède au hasard à des expulsions (en général quand la saison touristique est finie) pour atteindre les quotas fixé par le gouvernement.

 

La lutte menée depuis 2008 par les travailleurs sans papier est exemplaire et unique dans notre histoire syndicale tant les difficultés à surmonter sont extrêmes.  

 

 

 

Cette lutte dépasse le seul cadre de la régularisation. Elle concerne aussi le Droit du travail.

 

Les travailleurs sans papiers ne veulent plus constituer pour le patronat une réserve de main d’œuvre sans aucun droit, corvéables à merci, sous payés, disponibles à tout moment, à des tarifs les plaçant au cœur d’un véritable dumping social.

 

Cette lutte est aussi celle de tous les travailleurs, des intérimaires, des jeunes, des saisonniers, des précaires dans les professions où règnent insécurité, précarité, bas salaires, heures supplémentaires non payées …

 

Ils se battent pour que leur situation de travailleurs étrangers ne soit pas exploitée par le patronat et le gouvernement pour niveler le coût du travail par le bas et remettre en cause tout ce qui a été conquis en matière de droits pour les salariés.


 

Le collectif C.G.T. des travailleurs sans papiers appelle l'ensemble des syndicats à un grand rassemblement pour exiger :

 

r L’arrêt de toutes les expulsions.

r La régularisation de tous les travailleurs sans papiers.

 

 

 

Soutiens : voir au verso le communiqué commun des syndicats, partis et associations des Alpes Maritimes

Communiqué collectif pour la régularisation des travailleurs sans papiers      

Vraisemblablement à cause du contexte électoral, où le pouvoir semble plus prompt à surenchérir aux ultra-sécuritaires que de répondre aux attentes sociales des citoyens, c’est une pluie d’Obligation de Quitter le Territoire que reçoivent les travailleurs migrants sans papiers, soit plus de 200 depuis le mois de juin à notre connaissance.

Ainsi M. Moussy Makrem a été expulsé vers la Tunisie, pays actuellement sans gouvernement, où les accords franco-tunisiens sont caducs. Nous exigeons son retour. Pour mémoire, M. Moussy avait reçu une convocation lui signifiant de se présenter au commissariat Auvare le jeudi 18 Août à 9h30 ; cette convocation stipulait un ordre de reconduite à la frontière ; ne l’ayant pas bien compris, il s'y est malgré tout présenté ; dès son arrivée, il a été informé qu'il était placé immédiatement en centre de rétention et qu'il serait présenté au juge des libertés le vendredi 19 Août à 10h30 ; le vendredi 19, on l'a informé que la séance au tribunal était reportée au lundi 22 Août 10h30 ; cependant, et malgré nos interventions, Monsieur Moussy nous a appelé le dimanche 21 depuis le camion de police le conduisant à Marseille pour l'expulser par bateau dès 14 heures ! Ainsi, le Préfet a ordonné l'expulsion (comme la nouvelle loi, hélas l’y autorise) sans même attendre la décision du tribunal.

Concernant la situation des travailleuses sans papiers de Pierre & Vacances, une nouvelle fois l'intervention de la Préfecture est inacceptable. Après 10 jours de grève, pendant le Festival de Cannes, le combat syndical a porté ses fruits. En effet, les employeurs ont établi, à la totalité des salariées, des contrats de travail, validés par la Direction Départementale du Travail (DIRECCTE). Une nouvelle fois, la Préfecture, ne tenant aucun cas de l'addendum du 18 juin 2010 à la circulaire ministérielle du 24 novembre 2009 sur la régularisation par le travail, n'entend régulariser qu'une seule salariée. Elle prétexte pour motiver les refus une durée de présence sur le territoire trop courte alors que ce document ne stipule rien à ce sujet.

Ces 2 cas sont emblématiques du traitement qui est fait aux travailleurs sans papiers dans notre département. Par son attitude constante, la Préfecture continue à encourager le travail dissimulé et le maintien de ces salariés dans des conditions de travail indigne de notre démocratie.

 

Aussi, parallèlement à l’entrevue qui sera sollicitée auprès du Préfet, la CGT 06, la FSU 06, Solidaires 06, le PCF 06, le MRAP 06, la F.A.S.E. 06, l’Association d’Aide aux Victimes du Maghreb, Agir contre le racisme et R.E.S.F. 06 appellent d’ores et déjà à un grand rassemblement le jeudi 29 septembre dès 9h00 devant la Préfecture afin d’exiger :

-      la réouverture des dossiers déposés avant la fin de l’addendum (30/06) et la régularisation des personnes concernées, l’arrêt des OQTF à répétition

-       un nouvel examen du dossier des travailleuses de Pierre et Vacances prenant en compte l’avis de la DIRECCTE

-       le retour immédiat en France de monsieur Moussy.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents