Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Christian Agon doit être réintégré IBM condamnée

Publié par cgtst2n sur 19 Juillet 2010, 19:18pm

Catégories : #Juridique

IBM condamnée Christian Agon doit être réintégré

lundi 19 juillet 2010, par Frédéric Dayan

 

La Cour d’Appel de Paris déclare abusif le licenciement de Christian Agon, délégué CGT et ingénieur commercial chez IBM. La Cour condamne la multinationale à le réintégrer dans son emploi sous astreinte de 500 € par jour de retard, et à lui payer l’ensemble de ses salaires depuis son licenciement en novembre 2009.

 

Début 2009, démarre un nouveau cycle des élections professionnelles qui va déterminer la représentativité syndicale au sein des 11 établissements d’IBM France. A l’issue de ce cycle (mai 2010), seuls les syndicats ayant obtenus plus de 10% seront habilités à négocier, les autres étant éliminés.


En raison de la dégradation des conditions de travail, la CGT qui représentait moins de 5% en 2005, enregistre au fil des élections intermédiaires une forte progression que la direction tente d’enrayer par la répression à l’encontre des militants de la CGT (avertissements, mises au placard, mise à pied, licenciement…).


A Paris (6 000 salariés dont 80% de cadres), la direction voit d’un très mauvais oeil l’imminence de la candidature CGT d’un ingénieur commercial, Christian Agon, qui milite activement contre la baisse globale des rémunérations des commerciaux.
Espérant priver la CGT d’un candidat dans le corps des ingénieurs commerciaux (plus de 3 000 salariés sur Paris) où le syndicat était très peu représenté, la direction licencie Christian Agon, en pleine campagne électorale sans autorisation de l’inspecteur du travail ! Mais rien n’y fait, la CGT progresse, à l’issue des élections et fait jeu égal avec les autres syndicats représentatifs. Et bien que licencié, Christian Agon est élu. La justice ordonne sa réintégration et la direction se voit obligée de composer avec la CGT qu’elle tente par tous les moyens d’éliminer !
 

"Au-delà d’une communication lénifiante sur le dialogue social, telle est la réalité de la politique antisyndicale menée par IBM qui collectionne de nombreuses condamnations civiles et pénales pour discrimination syndicale et entraves aux droits du travail", commentent la CGT de la Métallurgie et le syndicat CGT d’IBM.

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents