Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Alerte du syndicat Cgt d'IBM la Gaude

Publié par cgtst2n sur 11 Février 2011, 16:01pm

Catégories : #Interprofessionnel

Mesdames et Messieurs,


Notre organisation syndicale la CGT IBM la Gaude/Sophia lance cette alerte au travers de la déclaration suivante :

Au début de cette année 2011 la CGT ainsi que ses alliés CFE-CGC, CFDT, SNA, FO, UNSA, SNA avons appris l'intention de la Direction IBM France de se débarrasser de la Propriété Intellectuelle de La Gaude pour l'envoyer en Allemagne ou en Angleterre. Les raisons invoquées de cette décision subite et inattendue n'ont été que de vagues argumentaires d'efficacité d'autant plus que cette activité sera reprise par de la sous-traitance.

Le lundi 24 janvier 2011 au cours du Comité d'Etablissement d'IBM la Gaude/Sophia monsieur Celerier est venu présenter dans le cadre d'une simple information concernant "L'évolution des activités de la Propriété Intellectuelle à la Gaude".
Cette parodie de présentation ainsi que les argumentaires, sans parler de l'attitude de monsieur Celerier, étaient plus proches de la conversation de bistrot que d'une présentation sérieuse aux représentants du personnel avec le respect dû aux institutions représentatives du personnel.
Pourtant monsieur Trust & Compliance Officer et son bras droit monsieur Grollier sont d’après leur fonction spécialistes de l’éthique, des lois et des règles en vigueur.
 
D'autre part "L'évolution des activités de la Propriété Intellectuelle à la Gaude" et le sujet abordé n'ont pas leurré les élus puisque ceux-ci ont immédiatement constaté la tentative de la direction de masquer un véritable plan de suppressions d'emplois afin d'éviter la procédure obligatoire d'information en vue de CONSULTATION qu'aurait du entamer la direction IBM.
Les élus du CE IBM la Gaude/Sophia ont été scandalisés par l'attitude désinvolte d'une direction IBM qui, si les élus n'avaient pas abordé le sujet, n'aurait même pas mentionné le devenir des 11 salariés touchés par cette restructuration sauvage et injustifiée.

D'après nos informations 11 personnes sont touchées 9 se retrouvent privées de poste et 2 dans l'incertitude la plus totale. Depuis que la direction IBM à décidé d'externaliser la Propriété Intellectuelle ces personnes ont été mises, par leur management, dans une situation de stress et d'angoisse insoutenable.

Leur manager n'a cessé de venir leur demander de fournir des Curriculum Vitae, de se chercher des emplois eux-mêmes et de faire des propositions eux-mêmes sur leur avenir professionnel, alors que la direction IBM ne leur propose aucun poste, les envoie contacter une antenne mobilité fantôme, basée à plus de 900km qui n'a aucune idée des postes qui pourraient leur être proposés !!!!....  Alors que c'est à l'employeur lui même de fournir les postes de travail et les moyens de reclassement nécessaires à tous, comme l'impose le code du travail et l'arrêt du 14 janvier 2004 de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation prononcé en regard du pourvoi N° 01-40489 : "...par une appréciation des éléments de fait soumis à son examen, l'arrêt constate tant par motifs propres qu'adoptés, que l'employeur n'a pas satisfait à son obligation de fournir du travail à M. Z... ;"


La CGT rappelle à la direction IBM que nous ne sommes pas chez POLE EMPLOI !



Le management de ce groupe non seulement provoque une énorme pression qui a déjà gravement dégradé la santé des personnes concernées, mais a continué ses manœuvres au travers de menaces du genre "vous savez, nous savons licencier" (effectivement ils savent puisqu'ils ont déjà licencié en douce par le passé), ou encore jouer le cynisme lorsque un certain manager ou ex-manager du groupe demande à certain avec un plaisir non dissimulé "LA VIE EST BELLE ?",  ou aussi éclats de rire et conversations téléphoniques à haute voix pour déstabiliser et semer le doute parmi les personnes du groupe.
 
La CGT rappelle que le management de la propriété Intellectuelle était déjà connu historiquement pour licenciements cachés, et harcèlement moral à l'encontre de certaines personnes ayant généré maladies, dépressions chez les personnes concernées...
Ces faits avaient conduit à une mise en demeure de la part de l'inspection du travail à l'encontre de la direction IBM FRANCE de diligenter une enquête sur le stress. Cette enquête dirigée par le cabinet STIMULUS avait montré un niveau de stress allant largement au-delà de la moyenne des statistiques de référence.

Toutes les personnes de la PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE sont aujourd'hui dans un état psychologique qui frôle le désastre !... Nous avons pu constater, crises de pleurs, insomnies, tremblements, douleurs permanentes dues à l'angoisse, crises de panique ou de colère...

Il est clair que cette attitude inadmissible et intolérable de la direction ainsi que de la ligne de management de la Propriété intellectuelle fait partie d’une stratégie planifiée et préméditée.
La CGT ainsi que ses alliés de la CGC, CFDT, SNA, FO, UNSA, SNA ont été, non pas surpris, mais scandalisés d'apprendre que l'un des porte paroles de la direction IBM a très clairement exprimé sa volonté de "CASSER LA RESISTANCE DE CE GROUPE" !

La direction doit savoir que la CGT et ses alliés, au vu des circonstances, et de la réaction de la direction IBM met tout en place pour sauvegarder l'intégrité, physique, mentale et organiser la Résistance du groupe à une agression des plus cynique que nous ayons connu ces dernières années.

La CGT et ses alliés ne laisseront pas détruire l'activité de la PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE, ni toute autre, sous des prétextes affairistes injustifiés. La direction doit savoir que la résistance ne concerne pas seulement la PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE mais déjà d'autres secteurs d'IBM la Gaude solidaires du groupe et conscients des manœuvres de la direction !

En conséquence la CGT IBM la Gaude/Sophia soutenue par ses alliés  CGC, CFDT, SNA, FO, UNSA, SNA ainsi que par une large partie du personnel IBM la Gaude/Sophia, exige :

1.        L'arrêt immédiat de tout contact du management ou ex-managers de la Propriété Intellectuelle avec le groupe de la dite entité.

2.        D'annuler le transfert de l'activité de propriété intellectuelle vers la sous-traitance Allemande et Britannique et que le groupe dans son intégralité retrouve une activité normale en toute sérénité à IBM la Gaude.

3.        D'appliquer le code du travail en ce qui concerne les plans de suppressions d'emplois en informant et consultant systématiquement le Comité d'établissement avec la cartographie des postes concernés, cartographie des postes de reclassement dans le plus grand respect des institutions représentatives du personnel.

(Nous rappelons que ces dispositions sont obligatoires en FRANCE et que d'y contrevenir est passible de sanctions pénales de prison et d'amende pour "Délit d'Entrave" artcles L. 2324-3 à L. 2324-5 et L. 2324-8, du Code du travail)

4.        De faire cesser immédiatement sur le site de la Gaude les annonces par écran plasma des 5896 brevets délivrés aux US dont l'un, celui de la GAUDE fait partie des 5 meilleurs !... En effet la vue de cette annonce est considérée par le groupe et depuis peu par une grande partie du personnel comme de la provocation !!!

Aujourd'hui le CHSCT avec les organisations syndicales qui y sont représentées, CFE-CGC, CGT, CFDT on lancé un droit d'alerte pour danger grave et imminent en ce qui concerne la santé des salariés du groupe de la Propriété Intellectuelle.
Un droit d'alerte des Délégués du Personnel a aussi été lancé par diverses organisations syndicales conformément à l'article L2313-2 du Code du Travail.

Enfin la direction IBM doit savoir que la CGT et ses alliés nous continuerons le combat par tous les moyens et sans relâche pour garder et faire prospérer tous les emplois IBM à la GAUDE et à Sophia pour ceux qui y sont actuellement !

Veuillez recevoir Mesdames, Messieurs l'expression de nos salutations syndicales.


Hasta la Victoria Siempre !
Solidarité Bien-être et Combat

Juan José Sainz Gonzàlez
Secrétaire du syndicat CGT IBM la Gaude
Secrétaire Général de l'Union Locale CGT de CARROS et rive Gauche du VAR (06)
Elu Délégué du personnel CGT
Elu au Comité d'Etablissement IBM la Gaude
Elu au Comité Central d'Entreprise IBM France


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents