Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Butler Capital Partners à la barre

Publié par cgtst2n sur 2 Octobre 2011, 10:17am

Catégories : #Fédération Transports

logo cgtCOMMUNIQUE DE PRESSE : Déjà copilote dans le Groupe SERNAM, Butler Capital Partners (BCP) a construit une offre pour reprendre le groupe MORY qui se trouve dans une situation des plus inconfortable, car le sort de 3.500 salariés(es) se joue à la barre du Tribunal de Commerce de Bobigny ces jours-ci.

 

Nous ne pouvons que nous satisfaire que ce fond d’investissement se porte acquéreur du Groupe MORY malgré une conjoncture dans le transport de marchandises détestable au plus haut point ; il est évident, que la crise que nous traversons depuis plusieurs années, ne facilite pas le climat social dans toutes les entreprises, néanmoins BCP a affiché une détermination à construire un véritable projet industriel qui associera le groupe MORY et le groupe SERNAM sous une nouvelle identité pour desservir la totalité des départements et s’ouvrir sur le marché européen.

 

Après l’analyse que nous avons pu établir des multiples propositions de reprise par les différents acquéreurs, il nous apparait évident que la proposition de BCP reste la plus favorable à l’ensemble des salariés du groupe MORY en terme de maintien dans l’emploi.

 

Il est bien évident, pour la CGT, que les 210 salariés laissés pour compte à la barre du tribunal ne nous satisfait pas, nous avons donc fait connaitre notre mécontentement auprès de Monsieur BUTLER lui-même.

En retour, il nous a assuré qu’il mettrait tout en oeuvre pour maintenir le plus d’emplois possible en recherchant des postes de reclassement dans l’ensemble des deux groupes.

Il nous a aussi précisé que sa porte resterait toujours ouverte pour construire un véritable dialogue social et soutenir de nouvelles propositions dans le cadre des débats constructifs liés au plein emploi, une revendication qui nous est chère.

 

La CGT restera vigilante sur les décisions qui seront prises par le Président du Tribunal de Commerce de Bobigny, il en va de l’avenir des deux entreprises, de ses salariés et de leurs familles. Il est important que le transport de marchandises, dans l’hexagone, se structure de conditions sociales de haute qualité, que les emplois soient pérennisés et que les salariés puissent jouir pleinement de leur travail.

 

Nous devons combattre ensemble la précarité, l’incertitude et toute forme de destruction massive de l’emploi au seul titre de la rentabilité.

 

Montreuil, le 28 septembre 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents