Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


1er mai : « Mettons les pieds dans le plat ! »

Publié par cgtst2n sur 26 Avril 2013, 07:40am

Catégories : #Interprofessionnel

Dans un contexte difficile où la loi sur la sécurisation de l’emploi divise les syndicats, le défilé du 1er Mai représentera une date importante. La CGT qui s’opposent à cet accord de sécurisation de l’emploi (ou ANI) portera de nombreuses revendications : droit à la santé pour tous, augmentation du SMIC, annulation des contre-réformes sur les retraites, suspension des plans de licenciements, renforcement du service public, dénonciation des traités européens, abrogations des lois antigrèves…
Sous le slogan « Pour le progrès social, mettons les pieds dans le plat ! », Gérard Ré, secrétaire départemental CGT 06, rassemblera ses troupes. Entretien.

 

Concrètement, au niveau départemental, qu'est-ce que cela représente de « mettre les pieds dans le plat » ?
logo cgtLes salariés du département subissent les conséquences d'une crise sociale sans précédent alors que notre pays - et notamment notre département - n'a jamais été aussi riche.
Sous prétexte que le travail couterait trop cher les salariés devraient accepter sans cesse la baisse du cout du travail, l’augmentation du temps du travail dans un contexte ou baisse de qualité des services publics engendre pour les salariés perte de pouvoir d'achat, etc... Les moyens pour répondre aux besoins sociaux existent.
La politique d'austérité plonge les peuples dans la misère, d'ailleurs, le chômage ne cesse d'augmenter. Face à un gouvernement sourd de l'oreille gauche et face à un Medef sûr de son fait, les salariés doivent construire l'Unité sur leurs revendications et mettre le pied dans le plat et ensemble : Opposer la solidarité à la mise en concurrence des travailleurs ; obtenir des augmentations de salaires ; créer une dynamique de progrès social et démocratique à partir des lieux de travail ; travailler pour produire et développer l'emploi à partir des besoins des populations. Tel est le sens que compte donner la CGT a ce 1er Mai.
Nous n'oublions surtout pas que le 1er mai est une journée internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs, et nous allons exiger ensemble le progrès social, la liberté syndicale et l’émancipation des salarié(e)s partout dans le monde.
Ce premier mai revêt également un caractère spécial avec en toile de fond l'Accord National Interprofessionnel…
imageLe projet de loi débattu au Sénat ne doit pas être retranscrit dans la loi. Cet accord interprofessionnel du 11 janvier (l'ANI) porte en lui de graves récessions sociales, et si cette loi était adoptée et retranscrite telle quelle, elle serait dangereuse pour l'ensemble des travailleuses et des travailleurs, notamment pour les plus précaires (les femmes, les jeunes …).
Ce 1er Mai sera donc, en effet, l'occasion de demander une autre loi pour une vraie sécurisation professionnelle qui protège tous les salariés et dote les représentants du personnel de droits nouveaux notamment face aux restructurations imposées par les employeurs.
Cette année plus que jamais les salariés du département auront toutes les raisons de profiter de ce 1er mai pour prendre leurs affaires en main et mettre les pieds dans le plat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents