Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


La Poste : Conditions de travail

Publié par cgtst2n sur 8 Avril 2012, 00:02am

Catégories : #Interprofessionnel


Unanimes, les syndicats claquent La Poste Conviées par le PDG de la Poste, Jean-Paul Bailly, à une une réunion plénière le 5 avril suite au calendrier fixé par dans le cadre du projet du « Grand dialogue », les fédérations CGT, SUD, FO, CFDT, CGC/UNSA et CFTC ont finalement quitté la salle de réunion et rédigé une réaction commune.

 

Les organisations syndicales CGT, SUD, FO, CFDT, CGC/UNSA et CFTC ont affirmé leur volonté d’aboutir sur de véritables négociations sur l’organisation, les conditions et le contenu du travail à la Poste par l’instauration d’un véritable dialogue social et notamment sur l’urgence de mesures concrètes pour les personnels.

 

Les organisations syndicales CGT, SUD, FO, CFDT, CGC/UNSA et CFTC considèrent qu’il est plus que temps que la direction de la Poste ouvre les yeux sur la situation réelle des postières et des postiers.

 

La gravité de ce qui se passe aujourd’hui à la Poste exige bien plus qu’une simple écoute.

 

La direction doit répondre à son obligation de résultats quant à la préservation de la santé de ses salariés.

L’amélioration des conditions de vie et de travail des postières et des postiers et du service public postal, passe avant tout par l’arrêt ou le gel des restructurations, des réorganisations, de la destruction de l’emploi qui ne visent que la rentabilité.

 

Ceci afin d’aborder les négociations avec plus de sérénité. Alors que les organisations syndicales étaient prêtes à s’engager dans un débat et une négociation constructive ; la Poste a refusé d’entendre et de répondre à la demande unanime des organisations syndicales de faire une pause dans les réorganisations, restructurations jusqu’à la date du rendu du rapport de la commission Kaspar.

Cela n’a donc pas permis d’entamer la négociation sur les mesures immédiates et a conduit les fédérations syndicales à quitter la salle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents