Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Que la culture re-devienne une mission importante de l’État

Publié par cgtrla sur 14 Juillet 2015, 08:05am

Catégories : #La Cgt

« Que la culture re-devienne une mission importante de l’État » (Philippe Martinez, CGT)


Par votre présence à Avignon, qu’entendez-vous délivrer comme message à l’endroit du secteur culturel ?

Un message important : que la culture et la CGT marchent ensemble. Au cœur de ce lien, nous entendons insister sur une culture accessible pour tous, en faisant de l’éducation populaire une priorité, à l’école et tout au long de la vie. L’entreprise est un lieu où l’on devrait informer davantage, discuter avec les salariés pour qu’ils aient davantage accès à la culture. Il s’agit de réfléchir aux moyens d’accentuer la présence des artistes, de disciplines diverses, dans l’entreprise. Que des travailleurs de la culture s’adressent aux travailleurs de l’industrie et des services, et montrent que la culture n’est pas réservée à quelques-uns, mais bien accessible à tous. Voilà le message délivré aujourd’hui.

Le débat sur l’émancipation par la culture était organisé à la Maison Jean Vilar, le fondateur du TNP et artisan de la décentralisation culturelle. Où en est, en 2015, l’idéal qu’il portait en créant le Festival d’Avignon en 1947 et le TNP quatre ans plus tard ?

Malgré des déclarations publicitaires du Premier ministre lors de son passage à Cannes, qui a reconnu que cela avait été une erreur, dans les deux premières années du quinquennat de François Hollande, de baisser le budget de la culture. C’est de la communication. L’État joue pleinement son rôle et nous sommes là, aussi, pour lui rappeler ses missions. Parmi elles, il y a l’éducation et la culture. Plutôt que de se défausser sur des territoires qui auront de moins en moins de moyens à l’avenir, la culture devrait re-devenir une mission importante de l’État. C’est essentiel.

En tant que confédération, quel rôle comptez-vous jouer vis-à-vis de la culture à l’avenir ?

Le rôle de l’éducation est important. À commencer par les élus dont peut se prévaloir la CGT dans les comités d’entreprise, comités qui sont essentiels dans “l’économie de la culture”, pour parler trivialement. Nous avons un rôle d’éducation des militants et des syndiqués, au sein du réseau des 700 000 membres de la CGT dans le pays. Il faut renforcer pour chacun d’eux l’offre d’accès et de découverte des œuvres. Démultiplier et décentraliser les débats comme celui d’aujourd’hui au cœur même des entreprises, en croisant les travailleurs de la culture avec ceux des autres secteurs professionnels. C’est un objectif.

http://www.avignonpro.fr/?p=1516

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents