Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Une journe nationale Fret SNCF

Publié par cgtrla sur 18 Novembre 2013, 16:38pm

Catégories : #Fédération Transports

Congé de fin d’activité et salaires :

 

face aux attaques du patronat, les salariés se doivent de réagir pour ne plus subir !

 

 

 

 

Les salariés du Transport Routier de Marchandises, ainsi que l’ensemble des autres secteurs d’activité de la convention collective, subissent depuis de nombreuses années, l’offensive du patronat. La « crise », dont nous ne nions pas l’existence ni la cruauté, sert de prétexte à l’abandon d’un véritable dialogue social et à de réelles négociations dans tous nos secteurs d’activité. Elle ne doit pas servir constamment d’alibi pour couvrir une réalité bien plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord, ni cacher les sombres desseins de certaines entreprises qui paupérisent les salariés des transports.

 

L’une des conséquences de cette offensive patronale est la smicardisation de plus en plus forte de l’ensemble des professions concernées, ainsi que l’écrasement des grilles salariales, ne reconnaissant plus, de ce fait, les qualifications. Cette année 2013 reste dans la même veine et nous conduit aux mêmes impasses.

 

L’indécence crasse des propositions patronales, qui oublient bien vite les cadeaux fiscaux du gouvernement quand il s’agit d’augmentations de salaires, impose aux salariés d’intervenir dans les négociations en cours.

Le moment est venu pour le patronat de faire volte-face et de revenir à la table des négociations avec de véritables propositions.

 

A l'heure où les français déclarent manquer en moyenne de 525 €uros pour vivre correctement. Le patronat du transport routier ose nous proposer quelques €uros seulement, celui-ci nous prenant très probablement pour des alouettes, qui se laisseraient abuser par un miroir. Ce n’est pas flatteur pour nous et n’est pour le moins pas à l’honneur du patronat ni de la profession qu’il représente !

 

 

Suite ci-dessous cliquer sur le lien :

 

 

 

3 décembre à Paris et en province pour faire entendre leur mécontentement

 

 

Une journ-e nationale Fret SNCF
par cgtst2n

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents