Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


NON A LA PROVOCATION !

Publié par cgtst2n sur 6 Août 2013, 05:47am

Catégories : #St2n

Non à la provocation !

La sécurité des traminots ne passe pas

par ces méthodes et ces impasses !

 

Vendredi matin, un conducteur receveur, descendu de son bus a reçu des coups au terminus Guitry.

Si rien n’excuse le ‘’ frappeur ‘’, il faut toutefois  préciser que l’agent ST2N n’était aucunement missionné, ni par l’entreprise, ni par le CHSCT pour effectuer ce ‘’reportage photos’’.

Il a été frappé, l’agresseur a été maitrisé et arrêté par la police.

Les procédures sont en cours, la BMI et les polices ont une nouvelle fois ‘’bien travaillé’’.

Mais, comme si ce qui s’est passé ne suffisait  pas et ne devait pas faire réfléchir, le C.R. en question et son ‘’syndicat ultra minoritaire’’ appellent  mardi à un rassemblement sur les lieux de l’altercation.

Ce n’est pas sérieux, et c’est même une provocation pouvant entrainer d’autres réactions en chaine.

Ce n’est pas en montant en épingle ce genre d’affaire que l’on résoudra les problèmes d’incivisme.

D’autant que descendre de son bus pour prendre des photos des voitures en infraction ne fait pas partie du contrat de travail d’un salarié ST2N.

À aucun moment l’instruction professionnelle ne mentionne de pratiquer de la sorte.

Un agent ST2N n’est ni un ‘’Sheriff’, ni un ‘’Expert’’.

Pour faire respecter le stationnement sauvage, il y a la procédure, c’est l’appel radio, et c’est un agent de maîtrise qui gère le problème.

C’est à la BMI, aux polices municipales et nationale d’intervenir, elles le font bien. Comme le fait bien la Gendarmerie pour  certaines lignes du réseau.

La CGT qui agit sans relâche, quotidiennement pour que les salariés des transports puissent travailler dans des conditions normales, et que le réseau soit ‘’tranquille’’ et efficace, ne peut s’associer à cette ‘’mobilisation/provocation ‘’, qui loin de régler quoi que ce soit va plutôt attiser et susciter d’autres conflits.

La CGT appelle donc les salariés à ne pas participer à cette fausse action syndicale organisée par un provocateur patenté, prêt à tout pour diviser et entrainer les salariés dans des impasses.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents