Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Les organisations syndicales du personnel d'Air France

Publié par cgtst2n sur 3 Novembre 2010, 18:51pm

Catégories : #Fédération Transports


                                                              Les Organisations Syndicales des Personnels Sol (Cadres et Employés),

 

Pilotes et Personnels Navigants Commerciaux

 

Le Dôme – CDG, jeudi 28 octobre 2010

 

Aux salariés d’Air France et du Groupe Air France

Nos GP de nouveau dans le collimateur du gouvernement !

 

Dans le cadre du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2011, le gouvernement prévoit une modification du Code de la Sécurité Sociale.

 

Le PLFSS 2011 prévoit la création de l’article L. 242-1-3:

« Toute somme ou avantage alloué à un salarié à raison de son activité professionnelle par une personne qui n’est pas son employeur est une rémunération au sens de l’art. L.242-1 ».

 

Ce projet de loi menace très sérieusement l’ensemble des salariés du Groupe Air France notamment dans leurs droits aux facilités de transports, avec un impact direct sur les tarifs préférentiels accordés aux salariés du Groupe Air France et à ses retraités.

 

Si cette nouvelle loi devait être adoptée et être appliquée à la lettre, nos droits aux GP seraient restreints aux vols de notre compagnie d’appartenance.

 

En effet, les droits aux GP sur les vols des Filiales du groupe ou des compagnies partenaires, ainsi que les billets du système Zed, deviendraient caduques par l’adoption de cette loi cherchant à gratter les fonds de tiroirs et dont l’efficacité est plus que douteuse et contestable.

 

Ø  Impact pour les Salariés des Filiales aériennes (Régional, Britair, etc…) et non aériennes (Servair, Blue Link, Sodexi, etc…) : suppression du droit aux GP sur les vols AF, ainsi que sur toutes les autres compagnies du système Zed.

Ø  Impact pour les Salariés AF : suppression du droit aux GP sur les vols des filiales, ainsi que sur toutes les autres compagnies du système Zed.

Ø  Impact pour les bénéficiaires extérieurs aux compagnies aériennes (CE, CCE, mais aussi Partenaires de voyages, Dgac, Météo France, Parlementaires, etc…) : suppression du droit GP.

 

De manière plus globale, l’ensemble des tarifs préférentiels dont bénéficient les salariés d’Air France auprès de certaines entreprises tierces - loueurs de voitures, hôteliers, aéroports -  pourraient être remis en cause par ce projet de loi qui doit être discuté dans les premières semaines de novembre 2010.

 

Compte tenu du calendrier législatif très serré, l’INTERGP a réagi immédiatement  par :

 

-          Une lettre dirigée à la Direction Générale d’Air France pour une action auprès du législateur,

-          Un tract Intersyndical (voir les organisations signataires) diffusé sur l’ensemble du groupe.

-          La mobilisation immédiate de tous nos moyens et réseaux pour construire le rapport de force !

 

Contre cette menace, une seule solution :

Agir de manière coordonnée et unitaire avec l’INTERGP 


 

 

 

 Tract UL CGT Roissy
par cgtst2n                        

 

2010 11 03 Communiqu- de presse actions aeroports[1]
par cgtst2n

                


            

Préparons-nous !

 

 

Cfdt-Cfe/Cgc-Cftc-Cgt-Ugict/Cgt-Snmsac-Snpnc-Snpl-Unac-Unsa aérien

 

                                             tract Cgt 

Les Organisations Syndicales   des Personnels Sol (Cadres et Employés), Pilotes, Personnels Navigants commerciaux

 

 

 

Le Dôme – CDG, Jeudi 21 octobre 2010

 

 

Monsieur Jean-Claude Cros

Directeur Général des Ressources Humaines d’Air France

 

  

Objet : Tarifs préférentiels et Facilités de Transports dans le cadre du PLFSS 2011.

   

Monsieur le Directeur,

 

Dans le cadre du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2011,

le législateur prévoit une modification du code de la sécurité sociale qui pourrait avoir un impact direct sur certains tarifs préférentiels accordés aux salariés du groupe Air France et aux retraités.

 

Le PLFSS 2011 prévoit donc la création de l’article L. 242-1-3 aux termes duquel :

« Toute somme ou avantage alloué à un salarié à raison de son activité professionnelle par une personne qui n’est pas son employeur est une rémunération au sens de l’article L. 242-1 ».

 

Nous avons toutes les raisons de penser que ce projet de loi menacerait très sérieusement l’ensemble des salariés du groupe Air France notamment dans leurs droits aux facilités de transports.

 

En effet, les droits aux GP dans les compagnies transverses du groupe ainsi que les billets du système Zed deviendraient caduques par l’adoption de cette loi.

 

De manière plus globale, l’ensemble des tarifs préférentiels dont bénéficient les salariés d’Air France auprès de certaines entreprises tierces - loueurs de voitures, hôteliers, aéroports -  pourrait être remis en cause par ce projet de loi.

 

Compte tenu du calendrier législatif très serré, nous estimons qu’il est urgent de vous rencontrer afin d’engager une action commune auprès du législateur et d’écarter le danger que ferait courir cette loi dont l’objectif ne doit pas être une suppression de certaines de ces facilités.

 

 

Dans l’attente d’une réponse positive de votre part, veuillez recevoir, Monsieur le Directeur Général des Ressources Humaines, nos très respectueuses salutations,

 

 

Les Secrétaires Généraux et Présidents des organisations syndicales, ci-dessus nommées.

 


 

 

 

  

 

 

   

 

 

1

RETRAITES EMPLOI SALAIRES

AEROPORTS MORTS LE 4 NOVEMBRE 2010

POINT SUR LA MOBILISATION

Aéroports et syndicats

INFOS DIVERSES :(Modalités d’appels locaux, intersyndicale, modalités d’actions, départs en cars, Rdv manif,

nombre de militants prévus etc. …)

Aéroport Clermont-Ferrand

Comme le 20 octobre dernier, les camarades et l'interpro CGT hisserons haut et fort les couleurs rouges de la lutte

ce jeudi 4 novembre.

Clermont-Ferrand sera encore présent dans ce combat comme dans tous les mouvements nécessaires.

Cependant, une même question me revient souvent: les autres aéroports de France joueront-ils le jeu ?

Une demi-douzaine seulement s'était fait remarquer le 20 octobre...

Aéroport de Bordeaux

l'assemblée organisée par l'UL le 24 à décidé d'organiser le blocage de l'aéroport le 4 avec la participation des

étudiants. Réunion le 2 à 17h15 à l’UL

Aéroport de Châteauroux

Pas d’actions 5 grévistes sur 10 présents

Aéroport de Lille

Réunion le 25 à 18h00 à l'UL de Seclin. L’UL confirme l’initiative au niveau interprofessionnel.

Aéroport de Lyon

Pour LYON, on est en intersyndicale avec FO et la CFDT. Les tracts sont en train d'être distribués avec un

rassemblement a l'aéroport demain matin à 10h00

Aéroport de Nantes

Les camarades prennent contact avec l'UL pour organiser

Comme la dernière fois on bloque l'accès routier principal de l'aéroport de 5h00 à 12H00 (si on ne se fait pas

déloger par les CRS) sinon barrage filtrant. UL et UD CGT 44 sont mobilisés, pour les autres syndicats AF (FO SUD

CFDT CGC= comme d'habitude aux abonnées absents. On peut compter sur une dizaine de leurs militants ....

Pour nous nous devrions être un grand nombre car la dernière fois ce fut juste et tendue.

Aéroport de Nice

Réunion le 2 au soir au niveau de l’UD. Une action est prévue le 5 lors de la venue de Sarkozy. Vont voir ce qu’ils

peuvent faire le 4.

Aéroport de Rennes

Réunion le 2 pour faire le point

Aéroport de Roissy

Les Unions départementales CGT, CFDT, FO, CFTC, appellent les salariés du département à soutenir la journée

d’action nationale du jeudi 4 novembre dans le secteur aéroportuaire et à participer à la manifestation de Roissy

CDG prévue au départ de l’aérogare 2 F à 10 h 00.

L’Union Locale à sorti un tract d’appel reprenant les déclarations communes CGT CFDT FO CFTC au niveau Fédéral

Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT


 

 

FLASH PRESSE – POINT A 11 H.

 

 

Chers Camarades,

 

Vous trouverez ci-dessous les actualités concernant les actions des salariés sur la réforme des retraites, l’emploi et les salaires et la répression syndicale :

 

Convoyeurs de fonds :

 

En réaction à la répression de la direction de Loomis concernant Didier Matrundola, membre de l’équipage dans l’affaire Musulin, les militants CGT du secteur ont conduit une action ce matin devant le siège de Loomis à Lyon, qui se continue devant le siège de la Banque de France dans la même ville.

 

Action aéroports :

 

Les salariés travaillant sur et autour des zones aéroportuaires d’un certain nombre de villes sont entrés dans l’action dès les premières heures de la matinée.

 

A Toulouse, les accès à l’aéroport ont été totalement bloqués de 5h à 8h30, la manifestation regroupait les salariés travaillant sur l’aéroport, d’autres salariés dans un cadre interprofessionnel, ainsi que des étudiants.

 

A Bordeaux, un barrage filtrant avec distribution de tracts a eu lieu de 7h à 8h30 avec un bon accueil de la part des automobilistes. Une autre action est programmée sur la zone à l’heure du déjeuner.

 

A Orly, un barrage filtrant sur la Nationale 7 a eu lieu de 7h30 à 8h45 avec un bon accueil de la part des automobilistes. Les salariés de l’aéroport ont été rejoints par les salariés qui avaient réalisé une action sur le MIN de Rungis plus tôt dans la matinée.

 

Sur Roissy, l’opération vient de débuter, nous vous enverrons les informations dès que possible.

 

De même, nous vous enverrons dans le prochain Flash Presse des informations concernant Nantes, Clermont-Ferrand, Lyon, etc.

 

Vous souhaitant bonne réception du présent flash presse,


 

FLASH PRESSE – POINT A 16 H.

 

 

 

Chers  Camarades,

Vous trouverez ci-dessous le complément d’informations sur les actions aéroports, suite à notre flash presse de 11 h :

 

Nantes, l’accès à l’aéroport a été totalement bloqué de 5h à 8h du matin, puis ce sont mis en place des barrages filtrants jusqu’à 11h., 250 salariés de toutes entreprises, notamment d’Air France et de Régional étaient présents et ont rejoint ensuite une manifestation interprofessionnelle qui avait lieu devant le siège de la CCI à Nantes.

 

Clermont-Ferrand, l’aéroport et la zone aéroportuaire sont restés totalement bloqués dans leurs trois accès de 6h à 9h du matin, environ une centaine de salariés participaient à l’action, les avitailleurs en pétrole et le « passage » étaient complètement en grève.

 

Lyon, les salariés de la compagnie Régional étaient en grève de 7h à 9h du matin.

 

Roissy, la manifestation a rassemblé environ 1000 salariés dans un mouvement largement unitaire (CGT, CFDT, FO, CFTC, etc.), ces salariés venaient de nombreuses entreprises notamment d’Air France, d’Aéroports De Paris, de CDG Val, des entreprises de la sous-traitance, de DHL, de Ducros, d’autres entreprises hors transports , etc. La manifestation a duré de 10h à 13h15.

 

Nous vous transmettrons les éléments de Marseille ultérieurement.


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents