Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juridique et Cgt.

Juridique et Cgt.

En général, le juridique, les retraités, la Cgt, les transports urbains et autres transports dans les Alpes Maritimes.


Coup de force au Sénat ?

Publié par cgtst2n sur 8 Octobre 2010, 19:39pm

Catégories : #La Cgt

27337 1200057Amendements  Coup de force au Sénat ?

 

A l’issue d’une réunion ce matin autour du président de la République, le ministre du Travail a été chargé de « vendre » deux amendements à l’initiative du gouvernement sur le projet de loi sur les retraites :

• l’un porte sur le maintien du droit à la retraite sans décote à 65 ans, à titre transitoire (pour seulement 5 ans) pour les mères de famille d’au moins 3 enfants, nées entre 1951 et 1955, ayant interrompu leur activité professionnelle pendant au moins un an (environ 25 000 mères concernées par an) ;

• l’autre prévoit le maintien pour les parents d’enfants lourdement handicapés du droit à la retraite sans décote à 65 ans.

Ces annonces ne sont certainement pas de nature à modifier le caractère injuste et inefficace de la loi sur les retraites dénoncé par une majorité de salariés et toutes les organisations syndicales.

Parallèlement à ces annonces, la CGT découvre que la Commission des Affaires sociales du Sénat demande « l’examen en priorité » des Articles 5 et 6 de la Loi (ceux portant les 62 et 67 ans) dès ce soir alors que l’examen des premiers articles vient juste de débuter et qu’ils ne sont pas encore adoptés.

La CGT dénonce avec vigueur ce nouveau coup de force impulsé d’évidence par le Président de la République qui, par un vote anticipé, court-circuite les travaux du Sénat et espère désamorcer le processus de mobilisation qui s’amplifie dans la perspective de la journée de grèves et de manifestations du 12 octobre.

Les salariés verront dans cette précipitation les signes d’un gouvernement inquiet et fébrile qui devrait dès maintenant accepter de réelles négociations avec les syndicats sur l’avenir des retraites.

Montreuil, le 7 octobre 2010

 

IntersyndicaleLa mobilisation sur les retraites entre dans une phase décisive

COMMUNIQUÉ DES ORGANISATIONS CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

Les mobilisations et le soutien de la population ont contraint le gouvernement à annoncer hier quelques mesures ciblées et limitées. Dans le même temps, il accélère le processus par un vote anticipé des articles 5 et 6 de la loi portant sur les mesures d’âges.

Ces annonces ne sont pas de nature à modifier le caractère injuste et inefficace de la loi sur les retraites dénoncé par une large majorité des salariés et toutes les organisations syndicales.

Le gouvernement diffuse des contrevérités concernant la pénibilité du travail, le financement de nos retraites, la justice de la réforme, l’amélioration du sort des femmes…

Après avoir refusé le dialogue avec les organisations syndicales, être passé en force à l’Assemblée Nationale, il contraint et précipite le débat au Sénat. Il espère désamorcer le processus de mobilisation qui s’amplifie.

La détermination des organisations syndicales à agir contre cette réforme injuste reste intacte.

Les organisations syndicales réaffirment leur ferme attachement à la retraite à 60 ans et à la possibilité de partir à 65 ans avec une retraite à taux plein.

Elles exigent la tenue d’un véritable débat pour la prise en compte d’alternatives permettant de garantir l’avenir de notre système de retraite par répartition.

Une autre réforme juste et efficace est possible.

Le 12 octobre s’annonce comme une journée de grèves et manifestations de très grande ampleur comme en témoignent les multiples appels unitaires dans les secteurs professionnels et les départements.

C’est pourquoi les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA vont mettre à profit les prochains jours pour élargir et amplifier la mobilisation de toutes et tous pour qu’elle soit déterminante. Elles appellent leurs organisations à prendre ensemble des initiatives dans les territoires, les entreprises et les administrations. La tenue d’assemblées générales et l’organisation de consultations unitaires des salariés sur leur lieu de travail pourront permettre de définir démocratiquement le rythme, les formes et les suites de l’action.

Les organisations syndicales décident d’ores et déjà d’un nouveau rendez-vous de manifestations permettant la convergence des mobilisations interprofessionnelles et intergénérationnelles le samedi 16 octobre 2010.

Elles se reverront le 14 octobre pour évaluer à nouveau la situation et envisager les suites.

8 octobre 2010


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents